Utilisation des tubes EDTA

8 novembre 2013

Pour améliorer la qualité et la rapidité de traitement des échantillons transmis au laboratoire, nous vous remercions de bien vouloir utiliser un tube EDTA (Bouchon violet) indépendant pour :

  • NFS, VS, réticulocytes, Kleihauer, goutte épaisse
  • Hémoglobine A1c
  • Groupe sanguin, RAI, test de Coombs
  • Folates globulaires
  • BNP
  • PTH
  • ARN HCV (2 tubes)

HE4 et ROMA : Nouveaux marqueurs du cancer de l’ovaire

30 octobre 2013

HE4 (Human Epididymal Protein 4) est un nouveau marqueur du cancer de l’ovaire, dont l’expression est minimale dans le tissu ovarien sain. En plus d’une surexpression au niveau cellulaire, des taux élevés de HE4 ont été retrouvés dans le sérum de patientes atteintes de cancers ovariens.

Cette surexpression est indépendante du taux de CA125. D’autre part, Moore et col. ont montré que HE4 est élevé dans plus de la moitié des cancers ovariens à taux de CA125 normal.

HE4 peut être utilisé pour la détection de récidives et dans le suivi de la maladie chez les patientes atteintes de cancer de l’ovaire.
En association avec le CA125, HE4 peut être utilisé pour l’évaluation du risque chez les patientes présentant une masse pelvienne.
Les 2 marqueurs permettent de calculer le « Risk of Ovarian Malignancy Algorithm » ou ROMA.

ROMA : Risk of Ovarian Malignancy Algorithm

Le ROMA estime la probabilité de cancer ovarien en combinant les taux de HE4, CA125 et le statut de la ménopause. Les patientes dont l’indice ROMA dépasse la valeur seuil ont un risque augmenté de cancer ovarien et doivent être prises en charge par une équipe pluri-disciplinaire pour envisager les stratégies thérapeutiques.
L’association de ces deux marqueurs sériques améliore la sensibilité et la spécificité de la détection des cancers ovariens aux stades précoces et de leurs récidives.

Le ROMA a été comparé à l’indice RMI (Risk of Malignancy Index) qui combine CA125, statut de la ménopause et données échographiques, et le ROMA a montré une plus grande sensibilité pour la détection des cancers ovariens épithéliaux.

De nombreuses études ont montré que le ROMA améliore la détection des cancers ovariens.

References :

Moore RG et al. Comparison of a novel multiple marker assay vs the Risk of Malignancy Index (RMI) for the prediction of epithelial ovarian cancer in patients with a pelvic mass. Am J Obstet Gynecol 2010 ;203:228.e1-6.

Moore RG et al. Use of multiple novel tumor biomarkers for the detection of ovarian carcinoma in patients with a pelvic mass. Gynecol Oncol 2008 ;108:402-408.

Moore RG, et al. A novel multiple marker bioassay utilizing HE4 and CA 125 for the prediction of ovarian cancer in patients with a pelvic mass. Gynecol Oncol 2009 ;112:40-6.

Moore RG, Miller MC, Disilvestro P, et al. Evaluation of the diagnostic accuracy of the Risk of Ovarian Malignancy Algorithm in women with a pelvic mass. Obstet Gynecol 2011 ;118:280-8

Kim YH, Whang DH, Park J, et al. Evaluation of the accuracy of serum human epididymis protein 4 in combination with CA 125 for detecting ovarian cancer : a prospective case-control study in a Korean population. Clin Chem Lab Med 2011 ;49:527-34.

Ruggeri G, Bandiera E, Zanotti L, et al. HE4 and epithelial ovarian cancer : comparison and clinical evaluation of two immunoassays and a combination algorithm. Clin Chim Acta 2011 ;412:1447-53.

Molina R, Escudero JM, Auge JM, et al. HE4 a noval tumour marker for ovarian cancer : comparison with CA125 and ROMA algorithm in patients with gynaecological diseases. Tumor Biol. 2011 ;32:1087-95.

Lenhard M, Steiber P, Hertlein L et al. The diagnostic accuracy of two human epididymis protein 4 (HE4) testing systems in combination with CA125 in the differential diagnosis of ovarian masses. Clin Chem Lab Med 2011:DOI 10.1515/CCLM.2011.709

Cout : 25 Eu Hors Nomenclature

Validé par Hervé DUPONT le 29/10/2013

| 1 | 2 | 3 |

URGENCE

Le laboratoire de Bezannes accueille les urgences le samedi après-midi, le dimanche, les jours fériés et durant la nuit.

Partenaires
TOP